Informations et citations

Précédent

Voici quelques exemples, plutôt comiques, des méfaits produits par une traduction approximative réalisée par des locuteurs d’une autre langue. Le français étant, malheureusement, assez peu répandu en tant que langue de communication touristique, je n’ai pas trouvé suffisamment de grain à moudre pour tenter de vous faire sourire avec des exemples de traduction dans cette langue ; j’espère que ceux d’entre vous qui ne comprennent pas l’anglais ne m’en tiendront pas rigueur. Ceci étant dit, il s’agit de phrases très courtes, assez faciles à comprendre, et pour lesquelles il est également plutôt aisé de deviner l’intention du rédacteur dans la langue d’origine.

Grand amateur de jeux de mots, je dois avouer que ces instants d’humour involontaire et de distorsion de la réalité que je trouve particulièrement poétiques me mettent en joie. J’espère qu’il en sera de même pour vous...


Dans le hall d'accueil d'un hôtel à Bucarest :

The lift is being fixed for the day. During that time we regret that you will be unbearable.

Dans un ascenseur d'un hôtel parisien :

Please leave your values at the front desk.

À l'accueil d'un hôtel à Athènes :

Visitors are expected to complain at the office between the hours of 9&11 am daily.

Dans un hôtel yougoslave :

The flattening of underwear with pleasure is the job of the chambermaid.

  Dans le hall d'accueil d'un hôtel moscovite, en face d'un monastère orthodoxe :

You are welcome to visit the cemetary where famous Russian and Soviet composers, artists, and writers are buried daily except Thursday.

 Au menu d'un restaurant suisse :

Our wines leave you nothing to hope for.

Chez un nettoyeur à Bangkok :

Drop your trousers here for best results.

Dans un magasin de mode parisien :

Dresses for street walking.

Dans un magasin de mode à Hong Kong :

Order your summers suit. Because is big rush we will execute customers in strict rotation.

Dans un hebdomadaire russe :

There will be a Moscow Exhibition of the Arts by 15,000 Soviet Republic painters and sculptors. These were executed over the past two years.

Dans un journal africain :

A new swimming pool is rapidly taking shape since the contractors have thrown in the bulk of their workers.

Sur un panneau dans la Forêt-Noire, en Allemagne :

It is strickly forbidden on our Black Forest camping site that people of different sex, for instance men & women, live together in one tent unless they are married for that purpose.

Dans une blanchisserie romaine :

Ladies, leave your clothes here & spend the afternoon having a good time.

Dans une agence de tourisme tchèque :

Take one of our horse driven tours---we guarantee no miscarriages.

Publicité pour des balades à dos d'âne en Thaïlande :

Would you like to ride your own ass?

Sur une affiche dans des toilettes publiques au-dessus du lavabo en Finlande :

To stop the drip, turn cock to right.

 Dans la vitrine d'un fourreur suédois :

Fur coats made for the ladies from their own skin.

 Dans un temple à Bangkok :

It is forbidden to enter a woman even a foreigner if dressed like a man.

 Dans un bar à Tokyo :

Special cocktail for the ladies with nuts.

 Au guichet d'une compagnie aérienne à Copenhague :

We take your bags and send them in all directions.

 Dans un bar norvégien :

Ladies are requested not to have children in the bar.

 Sur une affiche dans un zoo à Budapest :

Please do not feed the animals. If you have any suitable food, give it to the guard on duty.

 Plaque du cabinet d'un médecin roumain :

Specialist in women and other diseases.

 Dans le manuel d'utilisation d'un système d'air conditionné japonais :

Cooles & Heates: If you want just condition of warm in your room, please control yourself.

 Au mur d'une chambre d'hôtel japonaise :

Guests are requested not to smoke or do other disgusting behaviours in bed.

Dans une lettre d'information commerciale, à l'occasion d'un changement de nom
de « Götabanken » à « Gota Bank » :

Dear friends, we are the same guys as before, although we have lost our pricks.

Dans une déclaration du premier ministre norvégien après un service religieux au Brésil :

Thank you for the mess.

Dans le discours d'investiture d'un ministre danois :

I am in the beginning of my period.

 À l'occasion d'une réunion de la Commission européenne :

The chairman called the meeting to order and asked if there were any matters to discuss under the table.

Sur l'enseigne d'une agence de voyage espagnole :

Go away!

Dans une entrevue accordée par une joueuse de football norvégienne :

I tried to screw the ball in the goal.

Dans une déclaration d'une femme d'affaires suédoise :

I am a man who likes to have my balls in the air.

Dans une entrevue accordée par une joueuse de football suédoise épuisée juste après la fin de la partie :

I just want to lie down on the coach.

D'un animateur de télévision norvégien à un invité américain qui se plaignait de l'état des routes en hiver :

But didn't you have pigs in your decks?

Dans le discours de remerciement d'un politicien canadien francophone :

I thank you for giving my wife and me the clap. I thank you from the heart of my bottom.

Sur une affiche apposée à proximité des sièges d'un bateau à Puerto Rico :

In case of emergency, the lifeguard are under the seat.

 Question d'un conducteur suédois à un policier en Angleterre :

Excuse me, what is the fart limit? (en suédois, vitesse se dit "fart")

 Réponse d'une jeune fille au pair scandinave employée aux États-Unis :

Le père : "Do you want to use the rest room before we drive cross State?"
La jeune fille au pair : "No, I can do it in the car."

Ce site web et son contenu sont soumis aux lois sur le droit d'auteur — © Michel Translation 2011-2014
Un certain nombre de photos sont soumises à une licence GPL ou Creative Commons.
Un certain nombre de contenus ont été reproduits avec la permission des détenteurs des droits et référencés comme tels.