Beihdja Rahal - Khlâs hsîn 1 : Sharibna wa tab sharbuna

Nous avons bu et notre ivresse fut agréable

Parmi des belles semblables à des gazelles.

Alors que l'échanson, brun et charmant,

Circulait parmi les convives.

Bientôt nous fûmes tous ivres

Et l'on n'entendait plus que "À boire !" et "Santé !"

Mon bien-aimé, lumière de mes yeux,

Se drapait, confus, dans sa timidité

Sers-moi donc de ce vin, remède contre l'ébriété

Et je guérirai en retrouvant joie et gaieté !


Pour plus de détails sur la nûba et sur la chanteuse Beihja Rahal :

http://www.beihdjarahal.com/nouba_hsine_1.htm

Ce site web et son contenu sont soumis aux lois sur le droit d'auteur — © Michel Translation 2011-2014
Un certain nombre de photos sont soumises à une licence GPL ou Creative Commons.
Un certain nombre de contenus ont été reproduits avec la permission des détenteurs des droits et référencés comme tels.