FAQ

Faut-il tout traduire ?

Non !

Concentrez-vous sur le message à transmettre, c’est-à-dire sur le contenu, ce que les linguistes appellent pompeusement « le signifié », et non pas sur « le signifiant ». C’est bien le message qui compte et non pas le média qui le véhicule, sauf, bien sûr, lorsque le média lui-même devient message, par exemple avec les médias sociaux.

Certaines parties de votre texte peuvent, compte tenu de leur caractère culturellement marqué  jeux de mots, références culturelles, etc. —, ne pas être pertinentes pour le public cible de la traduction. Un traducteur professionnel saura vous conseiller et vous indiquer ce qu’il convient de traduire, ce qu’il convient d’adapter et, s’il y a lieu, ce qu’il convient de laisser de côté.

N’oubliez pas que, souvent, un dessin vaut mieux qu’un long discours ; un graphique, par nature universel, traduira peut-être de façon plus percutante et plus précise votre message. Il faut toutefois avoir à l’esprit que, s’il est vrai que la plupart du temps, un schéma ne nécessite pas de réelle traduction, il n’en demeure pas moins qu’un certain nombre de détails devront être modifiés.
On notera, par exemple, que les nombres ne s’écrivent pas de la même façon, non seulement en anglais et en français, mais également dans les différentes variantes de français. Ainsi, on écrira :

  • 1,000,000 en anglais ;
  • 1 000 000 en français québécois ou hexagonal ;
  • 1’000’000 en français suisse.


Et puisque nous parlons de schémas, un traducteur professionnel ne manquera pas de vous signaler, et c’est souvent le cas, les images présentes dans votre document (par exemple un document Word) qui ne sont pas techniquement modifiables, et de vous proposer des solutions adaptées.

Que penser de la traduction automatique ?

Combien ça coûte ?

Comment choisir le bon prestataire ?

La relecture et la révision sont-elles importantes ?

La qualité et le style sont-ils réellement cruciaux ?

Quelles informations faut-il fournir au traducteur ?


Ce site web et son contenu sont soumis aux lois sur le droit d'auteur — © Michel Translation 2011-2014
Un certain nombre de photos sont soumises à une licence GPL ou Creative Commons.
Un certain nombre de contenus ont été reproduits avec la permission des détenteurs des droits et référencés comme tels.